Portal 2

Publié le par Nekow

Hola moutshashow' ! Si tu connais pas Portal premier du nom, ne lis pas ça et file y jouer ! ( Tu peux aussi lire mon article sur ce dernier, c'est bon pour mon ego http://grotte-videoludique.over-blog.com/article-portal-58345563.html  )

 

 

 

 portal_2_cover_art.jpg 

 

 

 

 

Portal 2 est là les enfaaaaaants !

 

  Bon, pour commencer je tiens à annoncer que je ne souhaite pas vous spoiler, cet article sera donc plutôt court ! ( Oh, j'ai une blague à ce sujet là d'ailleurs... un court-circuit ... un court-circrue ! ... ) Mais je vais être un minimum " obligé " ( en fait non j'suis pas obligé mais c'est pour faire plus classe et aussi parce que ce jeu est foutrement bandant ) de vous parler au moins des nouveautées dans le gameplay de ce nouveau Godzilla du jeu vidéoludique ( Godzilla c'est pour la grosseur et l'ampleur de la chose... non, aucun rapport avec ma précédente phrase entre parenthèses. )

 

 

  Je ne vais pas vous parler de l'histoire en détail, d'autant plus que je vous ai concocté une petite vidéo des premières minutes du jeu :) ( le début de la vidéo ne fait pas parti du jeu, c'est moi qui l'ai créée parce que j'trouvais l'idée amusante ! ) Et le voici donc ! ( il sagit des 20-30 premières minutes de jeu, un touuut petit peu de spoil, mais franchement rien comparé au reste, par contre, évitez de regarder les autres vidéos et même titres concernant le jeu si vous ne voulez pas mourir d'un coup de spoil carabiné dans la gueule )

 

 

   Bon, je suis désolé de la qualité médiocre, mais j'ai tenté 6 encodages, 5 upload et à chaque fois quelque chose n'allait pas, que ça soit dans le format, la qualité... Lorsque j'ai lancé le dernier encodage qui semblait être le bon ( ça aurait été logique, du 1280 sur du 720 ) j'ai eu le message comme quoi il restait 7 heures, alors que l'ordi venait d'y passer déjà 8 ... Etant donné que laisser l'ordi allumer en train de tourner à fond la nuit, c'est franchement pas super pour dormir ( surtout quand on est malade ) je laisse donc tomber pour cette fois, mais je vous propose un lien pour télécharger la vidéo au cas où... ( elle est juste un peu moins sombre et un tout petit peu plus grande ) http://www.multiupload.com/34QMD8H0X5

 

Ah oui, pour ceux qui veulent savoir ce qui se passe entre le premier Portal et celui-ci ( ce qui permet de comprendre pourquoi on se retrouve là au début du deuxième ), je vous conseille de lire les pages de cette BD officielle qui a été traduite : http://www.lekraken.com/8881-lab-rat-la-bd-portal-2-en-francais/

 

Ah, évitez à tout prix de regarder les vidéos en suggestions à côté de la mienne, y'a du spoil ><

 


 

 

 

 

Bien bien bien... j'espère que ça vous a fait bavé, j'ai été fourbe hein, j'ai bien coupé à un moment crucial m'fuhuhuhu !

 

 

 

Parlons donc des nouveautées maintenant !

 

  En premier lieu, le jeu est plus long ! Environ 13 heures je dirai ( on s'y est mis à deux en butant sur quelques énigmes à certains moments et on l'a fait en deux jours en jouant pas mal ) Et c'est 13 heures intenses ! Je n'ai de mon côté, ressenti aucun ennui, aucun ralentissement dans la narration durant toute l'expérience... En parlant de narration, elle est bieeen plus présente que dans le premier opus, même si il y aura sûrement pas mal d'infos cachés pour complèter quelques trous ou doutes sur le site d'Aperture Science, tout comme le premier... L'humour est omniprésent, il est excellent et bien dosé... bref, un bonheur !

 

  Sur le plan du gameplay, c'est simplement du Viagra dématérialisé ! Pas mal de nouveaux objets ou créations étranges seront à votre disposition pour résoudre les salles de test ( des gels répulsifs qui font sauter, d'autres qui font glisser très vite, ou encore permettant la création de portails là où il est répandu, et j'en passe ! En passant, ces gels viennent d'une idée de quelques étudiants qui ont créés le jeu : Tag The Power of Paint http://www.jeuxvideo.com/jeux/pc/00030308-tag-the-power-of-paint.htm, les étudiants furent engagés par Valve pour le premier ( et le second ) volet de Portal. Idem avec l'idée des portals, venant du jeu Narbacular Drop http://fr.wikipedia.org/wiki/Narbacular_Drop ) , les surfaces pour les portails sont plus restreintes, mais cela ne rend pas le jeu plus facile pour autant ! Les solutions des énigmes sont logiques, jamais tirées par les cheveux et il y a rarement plus d'un moyen pour sortir ( si on ne compte pas l'ordre parfois evidemment ).  Y'a juste un moment où mon cousin et moi avons passés une salle  de manière plutôt douteuse ... mais ce n'est qu'une seule sur un nombre triplé voir plus que celles du premier opus ! Les dév's ont tenus leur promesse : ce nouvel opus fait rarement appel à vos réflexes ni à un timing précis, il avaient en effet remarqués que les plus gros arrêts de jeu par les joueurs pour Portal premier du nom se passaient dans les salles où il fallait avoir plus de réflexes que de cervela. Et malgrès tout cela, le jeu n'est pas forcément facile, il l'est en tout cas moins que le premier. Les tourelles sont égalements plus puissantes ( enfin il nous a semblés ), il est en effet rare de pouvoir passer en force devant elles ! Le level design est un truc de psycopathe, ils ont pensés à tout, le tout est rempli de détails amusants... il est extrêment cohérent et diversifié !

 

  Les musiques sont aussi bien plus mises en avant, elles se déclenchent de façon intelligente ( lors d'un saut, d'un grand évènement ) , toujours en cohérence avec l'environnement dans lequel vous vous trouvez ! Les doublages en VF sont très bien ! Avec une adaptation culturelle qui montre le soin apporté ! Je n'ai pas encore essayé la V.O, mais sérieusement, la VF vaut tout à fait le coup .

 

  L'histoire est juste... rah je veux même pas vous en parler, faut vraiment la découvrir par vous même, croyez-moi !

 

  Le truc fou, c'est les graphismes... je veux dire, Valve utilise une nouvelle fois le moteur Source, il existe maintenant depuis 2004 pour le deuxième Half Life ! C'est complètement dingue, et pourtant le tout est cohérent, esthétique et je dirai même beau ! Je le dis ! Pour un moteur de jeu datant de 2004 qui est juste remis à jour à chaque nouveaux jeux, il est capable de donner quelque chose de beau, dans le sens de Valve, dans le sens de leur univers... ils savent vraiment ce qu'ils font et ça se voit. Rajoutons que comme à l'habitude de Valve, il n'y a pas de cinématiques, tout est fait avec le moteur Source et se passe autour de vous, qui êtes en libre mouvements !

 

  Alors oui, le jeu est en effet scripté, il y a rarement plusieurs moyens de se sortir d'une situation, et ce qui est fou c'est que ça ne fait rien... on s'en fiche, on se plaît à suivre l'histoire et à ne pas vouloir décrocher du jeu, parfois, les salles de tests sont juste du deuxième plan tellement on est entraînés dans la trame scénaristique ! Et vous allez aussi rire, glousser, dindonner devant les phrases et situations du jeu !

 

  Le jeu est juste ( pour moi ) une bombe, tout est assumé et maitrisé du début à la fin, si j'ai séparé les points par paragraphes dans mes dires, c'est juste pour une question de lisibilité, dans le jeu, tout fusionne parfaitement et coïncide... c'est simplement un jeu comme il n'en sort que tous les 5 ans,  on se souviendra de celui-ci dans quelques années, et même encore et encore...Autant le premier, par sa durée de vite plutôt courte, se dégustait comme un desert, autant ce deuxième volet se déguste comme un grand festin ou l'on ne cesse d'être surpris et intrigué ! ( Même si certains vont toujours trouver ça trop court )

 

Ah oui et la musique de fin est superbe ( c'est toujours mon avis ) aussi culte que la première ( tout comme la fin du jeu ) ! Et je rajouterai que c'est difficile de ne pas mettre des vidéos en favoris sur youtube concernant le jeu, mais bon, je ne voudrai pas spoiler les quelques abonnés et amis sur ma chaîne qui n'ont pas encore joué à ce deuxième opus :b

 

Des DLC gratuits? No problem avec Valve ! http://www.jeuxvideo.com/news/2011/00050416-portal-2-le-dlc-sera-gratuit.htm

Publié dans Jeux Vidéos

Commenter cet article